• S'Informer

  • 1

Les aides au secours des travaux de rénovation énergétique

- L'éco-PTZ: C'est un prêt à 0% pour les propriétaires de leur résidence principale ou locative pour un montant maximum de 30 000 €. Les bénéficiaires de ce crédit devront passer par des entreprises agrées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser les travaux d'amélioration énergétique.

Les travaux concernés par l’éco-prêt à taux zéro:
    isolation de la toiture ;
    isolation des murs extérieurs ;
    remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures
    installation ou remplacement de systèmes de chauffage (associé le cas échéant à des systèmes de ventilation performants) ou de production d’eau chaude sanitaire performants ;
    installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ;
    installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Il faudra faire au minimum 2 choses dans cette liste ou atteindre un certain niveau énergétique calculé par un bureau d’études thermiques.

- Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE): C'est un avantage fiscal (déduction de 30% des dépenses d’équipements et/ou de main d'œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique plafonnée à 8 000 euros par personne et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge) pour les propriétaires ou locataires de leur résidence principale. Il faut aussi faire appel à des entreprises RGE.


Travaux ou matériaux respectant les critères de performance :
    isolation des parois opaques (murs) ;
    isolation des parois opaques (toitures) ;
    isolation des parois vitrées ;
    protection des murs, toitures ou parois vitrées contre le rayonnement solaire ;
    équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant  au bois ou autre biomasse ;
    équipements de production d’ECS fonctionnant  à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur ;
    chaudières à condensation ou à micro-cogénération, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse, énergie éolienne).
    isolation thermique des planchers bas ;
    volets isolants ou portes d’entrées donnant sur l’extérieur ;
    régulation et programmation du chauffage ;
    appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire* ;
    calorifugeage ;
    raccordement à un réseau de chaleur  ;
    réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire ;
    borne de recharge de véhicule électrique.

06/04/2016