• S'Informer

  • 1

IMAGE DEFISCALISATION IMMO
 

Le prélèvement à la source et la défiscalisation immobilière : Comment s'y retrouver ?

Sur le montant annuel au final rien ne sera modifié, mais au quotidien cela risque de changer la donne pour certains contribuables...

Prenons comme exemple le cas d'un foyer qui paie 6000e d'impôt et qui réalise une opération immobilière en Pinel, avec à la clé un allégement d'impôt de 3600e par an pendant 9 ans.

Situation actuelle : Avec le régime actuel, les crédits d'impôt sont pris en compte dans le calcul des acomptes du contribuable. Ainsi, le foyer paie 600 euros d’impôt chaque mois (sur 10 mois). Mais une fois son Pinel en rythme de croisière, l’impôt annuel tombe à 2.400 euros et la mensualité à 240 euros. Face à un candidat au Pinel, l’argument est implacable. Une telle opération fait chuter l’impôt mensuel de 600 euros à 240 euros.

Situation avec le prélèvement à la source : Nous pourrons étaler le prélèvement sur 12 mois au lieu de 10, mais cela n'intègrera pas les avantages fiscaux. Ces derniers seront remboursés en une seule fois au mois d'août.

Conclusion : Ce foyer paiera donc 500e d'impôt chaque mois et obtiendra 3600e de remboursement en août. Cela va donc affecter le budget mensuel du foyer. Dans cet exemple, il devra débourser 3500e d'impôt entre janvier et juillet, contre 1680e actuellement. Certains foyers risquent de se retrouver dans une situation délicate faute de trésorerie suffisante pendant plusieurs mois.

Qu'en penses les professionnels ? : Ce changement inquiète les acteurs du secteur. Ils émettent le souhait d'obtenir un aménagement auprès de Bercy, à la manière de ce qui a été annoncé pour les crédits d'impôt liés à l'emploi à domicile. Une restitution du crédit d'impôt en plusieurs fois sur l'année limiterait, en effet, l'avance de trésorerie que devront faire les ménages.

Dans le cas contraire, l'immobilier défiscalisé risque d'en souffrir.

21/06/2018